Pierre-Michel Sivadier

musicien, compositeur 

emusic4you@free.fr

 

         
     

Ceci n'est pas une chanson. Juste un texte, une urgence.

  

 
Textes !    

Vingt-cinq pour cent, la honte.

25 mai 2014, le soir.

 

 

   

Bien sûr il faut entendre la colère.
Mais oui, bien sûr
On tend le micro à la colère
Complaisamment
On écoute patiemment le rejet exprimé.
Le rejet de l'autre
Le rejet de la culture
Le rejet de la curiosité, de la science, du savoir, de la critique.
On écoute gentiment cette inculture portée en étendard
Cet anti-intellectuel, anti-élite, anti-étranger, anti-tout.

Bien sûr il essaie juste comme ça
Juste une fois
De glisser ce bulletin dans l'urne
"Ah ! Ah ! Ils vont voir de quoi je suis capable !
Tiens, hop, allez, j'y vais , je le fais
Comme ça, ils verront
A quel point je suis contre eux
Parce que j'ai pas d'argent
Parce que c'est la crise
Donc, c'est de leur faute, voilà ! Bien fait !"

Et ce raisonnement stupide, cette spirale idiote, qui s'étend bêtement, de plus en plus large, trouve toujours une antenne, une oreille complaisante.

Bien sûr, ils n'appliqueront pas leur programme
La France est le pays des droits de l'homme.
Il ne pourront rien faire contre ça.
Le bulletin, c'était juste comme ça, pour voir.

Ah oui ? Tu en es sûr ?
As-tu vraiment envie d'appuyer sur la gâchette, pour voir ?

Et pendant ce temps-là, ça grignote.
La résistible ascension, à nouveau, quatre-vingts ans après.
La certitude d'arriver au pouvoir, à nouveau
Les outrances verbales à nouveau, contre l'autre,
On demande même à un virus de lui régler son compte.
Et ça passe.
Et vingt-cinq pour cent disent oui, allez, pourquoi pas.
Des jeunes, des riches maintenant, des diplômés, qui disent oui.
On commence à demander la dissolution.
Toujours arriver au pouvoir légalement
Comme quatre-vingts ans auparavant.

Mais bon sang, que faut-il pour que la mémoire leur revienne ?
Que faut-il pour que ces vingt-cinq pour cent pour un parti d'extrême-droite ne soient qu'un très mauvais souvenir ?
Que faut-il pour que ces résultats honteux ne se reproduisent plus ?

Sans doute, nommer les choses et appeler un chat, un chat.
Après, auras-tu toujours envie d'appuyer, comme ça, pour voir ?

Moi, non.
Cette bêtise-là, je la rejette et la rejetterai toujours.

 

P.-M.S.