Pierre-Michel Sivadier

musicien, compositeur, auteur 

emusic4you@orange.fr

 

   
 
Textes!
   
 

Editions Stellamaris

Les ouvrages sont disponibles en ligne au format papier ou pdf sur le site de l'éditeur Stellamaris ou sur amazon.fr - sans frais de livraison - ou sur Fnac.com.

 

Adam et Bérénice

Fiction poétique et musicale de Pierre-Michel Sivadier
 

 

 

 

"- Et lorsque j’apprendrai que j’aurais pu dévoiler mes cartes
Que j’aurais pu d’un geste effacer le voile et paraître au grand jour
Que j’aurais dû sous la toile laisser percer quelques signes
Qu’il n’attendait que cela
Qu’il aurait peut-être été troublé, mais qu’alors, il aurait suffit de ne pas trembler
Il aurait suffi de se présenter : « Adam, j’ai besoin de te voir, j’ai besoin de ce temps avec toi, j’ai besoin de tes mots, de ton regard, j’en ai besoin pour ma sérénité. »
Lorsque j’apprendrai que j’aurais pu m’exposer ainsi et qu’il n’aurait sans doute pas ri, sans doute pas fui, comme je risque de regretter de ne pas l’avoir fait !"

 

 

   

 


Tout tremble dans le texte d’Adam et Bérénice. Pièce immobile où trois êtres hallucinés vont passer leur existence à tenter de mettre des mots sur ce qui les construit et les détruit en même temps : la présence de l’autre.
En passant du trivial au sublime, de l’immobilité à la danse, en manipulant le vocabulaire et la syntaxe comme des armes ou des caresses, en confondant la violence des sentiments et la poésie de leur expression, Adam, Bérénice et Maxence jouent.
Vingt-trois scènes comme autant de variations, d’esquisses, d’une sonate, d’un tableau, mille fois recommencés et qui ne seront jamais finis.

 

 

Aux éditions Stellamaris

Les ouvrages sont disponibles en ligne au format papier ou pdf sur le site de l'éditeur Stellamaris ou sur amazon.fr - sans frais de livraison - ou sur Fnac.com.

 

Frondes étourdies suivi de Ressort des vagues

Textes poétiques de Pierre-Michel Sivadier

 

Sous le vent j’ai tracé
- qui planent en mon jardin -
Incendies déployés,
Pierres à portée de main
Et je les ai remodelés
À tous mes souvenirs.

Dans les eaux fortes de ton cœur,
Ai-je rêvé le fil
De cette force
Qui me ceint et qui délie mes pleurs ?


 

 

Des frondes, des oppositions, ivres de bonheur, parfois de colère. Des frondes étourdies d’où ressortent les vagues, porteuses, puissantes. Elles vous enveloppent et vous soufflent de poursuivre le chemin.

"Cette voix qui s’élève est à la fois personnelle et universelle comme la signature de toute poésie. Dans ce cas précis, l’autobiographie affleure juste pour donner cette couleur de la sincérité qui renvoie le lecteur à lui-même. Il y a de très belles images mais aussi des rythmes très simples proches de la chanson d’enfance comme Verlaine ou Apollinaire ont su les construire." Françoise Grard, auteur.

 

 

   
Romance

Tu donnes sa chance à la romance
La romance a toujours la chance
De passer parmi les errances
A travers les mailles du filet...

Coltrane à l'Instant

A pas de géant sous les torrents, j’ai voyagé

D’Alabama à Philadelphie, j’ai voyagé
Dans les lamentations de Lonnie, j’ai voyagé

Sans jamais écouter mes tourments, j’ai voyagé

Ils Ressemblent A Ton Coeur

Quelques mots sur un mur
Et la pierre étincelle 
Quelques slogans jetés
Quelques vies en parcelles

Elles ressemblent à ton coeur...

Comprendre les marées

Comprendre les marées, appréhender l’estran
Saisir le marnage, revivre le revif
Et trouver ton portable oublié sur la plage
Je nage en âge de te trouver...

 

Lavandières

Sainte Opportune
sainte opportunité 
de laver notre esprit
à peine dans le corps...

Regarde Carmen

La somme de trains qu'il me faut emprunter
Les océans que je dois affronter

L'enfant bohème qu'il faut apprivoiser

Les corridors qu'il me faut traverser...

 

Vingt

Vingt déploient
sur les coteaux brûlés
prévisions de sang d'anges
et les vents s'entrechoquent...

 

 

Mains

Les mains libres
Les mains propres
Les mains sales
La main tendue...

 

Rue Francoeur

L'éblouissement est total
car le soleil est descendu le long de la rue Francoeur...

 

Ma Voix Sur Les Ondes

Ma voix sur les ondes
Me trouble
Ca n'est ni moi ni elle
Mon double
M'intime conviction
Pourtant
Je doute à chaque instant

Ma Seule Enfant

Elle est ma seule enfant
je ne veux pas qu'il attende...

 

Je t'aime et tu le sais

Je t'aime et tu le sais

ça commence ainsi
par inadvertance un jour..

 

Ah, La Campagne

Je reconnais ma dette mais je m'en moque

J'ai donné mon billet à tous ceux du paradis

Ils attendent encor' que le diable toque...

 Coeur Remède

Arabesques et terre
Si tant est qu'à la misère...

Cercles

Indomptable à jamais
je t'aime et je te hais 
de parcourir l'Afrique..

 

15 novembre 2015

Paris, mon Paris !
Ainsi donc, ils ont tiré sur des terrasses bondées, dans une salle de spectacle. Comment est-ce possible ? Pensait-on jamais voir cela ?
 "Mes" chers étudiants, musiciens, chanteurs, comédiens. Une fois rassuré sur mes proches, ce sont vers ceux-là que se tournent mes préoccupations [...]

 

Vingt-cinq pour cent

Bien sûr il faut entendre la colère.
Mais oui, bien sûr
On tend le micro à la colère
Complaisamment
On écoute patiemment le rejet exprimé.
Le rejet de l'autre
Le rejet de la culture
Le rejet de la curiosité, de la science, du savoir, de la critique. [...]