Pierre-Michel Sivadier

Pianiste, chanteur, compositeur, auteur

emusic4you@orange.fr

> ACCUEIL

>  CONCERTS > VIDEO > TEXTES ! > PARTITIONS > SI

> PRESSE

> BIO > FILMS MUETS > CATALOGUE > MUSIQUE > RUE FRANCOEUR

Spectacles saison 2019-2020

« La musique t’inonde. T’abonde. Te presse. Abonde dans ton sens. Te contredit. Elle joue avec tes larmes et te dépose dans la joie.

Un puits sans fin dans lequel tu t’abîmes, tu te construis. Un rebond. Un éternel rebond. » Adam et Bérénice

 

         

 

         

   
 

Spectacles    saison 2019-2020

   
   

> Concert Pierre-Michel Sivadier Si

> Regarde Carmen

> Accompagnement de films muets

> Adam et Bérénice

> Bévinda Mes Suds

> Anne Peko Ma cantate à Barbara

 

 

Pour tout renseignement, n'hésitez pas à nous contacter : emusic4you@orange.fr         Site de Anne Peko.

Fabrice Audouze, chargé de communication : fabrice.audouze@gmail.com 

   
   
 

> Concert Pierre-Michel Sivadier  nouvel album Si

 

   

Formation 2019

Pierre-Michel Sivadier, chant, piano, direction musicale

Mathieu Gerhardt, guitare, chant

Rémi Liffran, basse, contrebasse

Jean-Yves Roucan, batterie, percussions

 

Comment passe-t-on de Magma à Jane Birkin ? En développant un propos poétique immédiatement identifiable et un sens de l'harmonie puissant et singulier. Pierre-Michel Sivadier présente ici ses chansons, le coeur de son travail de compositeur, d'auteur et d'interprète.
Qu'il joue du piano, chante, compose ou harmonise des oeuvres de Léo Ferré, de Bashung, Pierre-Michel Sivadier, improvisateur aux talents multiples, construit un univers. Ses chansons aux mélodies chaleureuses et obsessionnelles - Je n'aurai de cesse - s'enrichissent de plages instrumentales. Christian Vander parle à son propos d'une "poésie entre deux mondes, portée par une brise légère au fil des tourments", d'une "voix au cœur de l’insondable…".
Les chansons de Pierre-Michel ont voyagé. Comme Follement Doux que l'on retrouve dans le film Peindre ou faire l'amour, A la grâce de toi qu'il compose pour Jane Birkin, J'ai vu le roi pour Stella Vander et Coltrane à l'instant pour Christian Vander, qui commence précisément par ses mots "A pas de géant sous les torrents j'ai voyagé, D'Alabama à Philadelphie j'ai voyagé...".
Dans une langue travaillée où les mots s'autorisent des fantaisies, une musique emplie d'exigence et de curiosité nous est offerte.
Entouré du guitariste Didier Guegdes et du percussionniste Jean-Yves Roucan, Pierre-Michel Sivadier nous invite à Comprendre les marées et à Donner sa chance à la romance, ce qui laisse présager, comme l'écrit Alex Dutilh "d’émois insistants. Exactement ce que l'on aime des songwriters d'hier et de demain: qu'ils ne vous quittent plus."

Avis d'internautes album Si 2019 : « Album incontournable, florilège d'émotions, un must pour les amateurs de chanson authentique.» « Magnifique, émouvant, sensible, poétique et juste. »    « Emotions, frissons. Superbe. J'écoute en boucle. » « Sublime. J'écoute avec passion. Beau comme un bouquet de pivoines. » « À bien des points de vue, voilà un musicien compositeur chanteur qui fait figure d’exception.»

Citizen Jazz :  Pierre-Michel Sivadier, artiste à l’humeur océanique, humain en éveil, a su garder en lui cette part de rêve qui est la marque des poètes. Il faut « Comprendre les marées », sans doute, pour entrer dans l’univers de Pierre-Michel Sivadier, ce monde troublé et les inquiétudes qu’il suscite, telles ces « pluies à climats déréglés ». À bien des points de vue, voilà un musicien compositeur chanteur qui fait figure d’exception.
 

 

e Vidéos extraites d'un concert en trio en 2016

 

                        

Photos Fabrice Audouze, Sylvie Delanne Dubois.

   
   
   
 

> Regarde Carmen

   
 

           

 

Créé à l'occasion des Journées Européennes de l'Opéra, Regarde Carmen revisite les airs de l'opéra de Bizet avec des arrangements jazz. Le spectacle intègre aussi des chansons de Pierre-Michel Sivadier. Regarde Carmen a vu le jour en 2010, à l'opéra de Lille avec Norah Krief dans le rôle titre.  Awa Timbo, chanteuse magnétique, majestueuse et lyrique a repris ce rôle en 2011. Depuis, le spectacle a été joué à l'opéra de Caen et dans de nombreux clubs de jazz. Voir des extraits

 

Pierre-Michel Sivadier, conception, arrangements, chant, piano,

Awa Timbo, chant

Didier Guegdès, guitare

 

Le spectacle mêle extraits les plus célèbres l'opéra de Bizet et chansons originales dont Regarde Carmen, qui lui donne son titre. Cette chanson figure sur l'album Si, enregistré en 2019. Elle évoque les difficultés d'une actrice devant interpréter le rôle de Carmen. Le spectacle est fait de récits, de fragments permettant de se repérer dans l'œuvre, de duos vocaux et d'improvisations menées par les trois interprètes.

Une forme libre et chantée. Un piano, une guitare et deux voix. Il est question de cartes, de fleurs et d'enfant bohème. Refrains hispanisants, romances rebelles, étés brûlants, Escamillo qui regarde la plaine et des chants aux multipliant contours.

Regarde Carmen, les fleurs se fanent, elles tanguent à peine, mangent ton âme, si tu n'prends garde à toi.
 

Ecouter la chanson Regarde Carmen.

Avis d'internautes : « Awa Timbo ! Toute Carmen...sublicimo ! » « Bravo pour ce spectacle qui nous rappelle que la musique n'a pas de frontières...» « Super ! Tous mes voeux pour ce joli spectacle, une déclinaison moderne sur la musique de Bizet toujours d'actualité. »

 

 

Vidéo du spectacle Regarde Carmen à l'opéra de Caen :

Photos Fabrice Audouze, Sylvie Delanne

   
   
   
 

> Accompagnement de films muets  Voir aussi la page Films Muets

   
 

       

Des films muets mis en musique par des artistes d’aujourd’hui, qui improvisent ou interprètent une partition spécialement écrite pour l’occasion.

 

Pierre-Michel Sivadier, piano

Jean-Yves Roucan, percussions

 

 

Point de vue : « Nous considérons qu’une projection d’un film muet est toujours un spectacle contemporain. Contrairement à la projection d’un film sonore, qui reproduit à l’identique une oeuvre à chaque représentation, le film muet est un spectacle vivant, dont chaque séance reste unique.
A partir de ce constat, plusieurs attitudes sont possibles : une attitude de reconstitution, qui consiste à retrouver l’ambiance de l’époque d’origine, à jouer les musiques de l’époque. [...]
Une autre attitude est celle qui consiste à faire dialoguer les musiciens d’aujourd’hui avec l’artiste d’hier, pour projeter au sens propre le film dans notre époque. C’est plutôt cette attitude que nous avons choisie.
Pour l'accompagnement au piano, nous faisons appel à des musiciens improvisateurs qui sont souvent de véritables spécialistes : musiciens de jazz, parmi les plus remarquables : Pierre-Michel Sivadier [...]
Le ciné-concert est un exercice qui n’est pas forcément à la portée de tous. Cela exige un travail attentif pour trouver le bon rapport avec le film. Il faut un sens affirmé de la forme. D’où, à mon avis, l’intérêt de faire appel à des musiciens qui soit ont déjà travaillé la question, soit sont conscients qu’il s’agit d’un travail qui exige réflexion et apprentissage.»   Jean-Yves de Lépinay, directeur des programmes au Forum des images de Paris.

Avis d'une spectatrice : « Les notes glissent sur la pellicule comme des bas de soie : légères comme des papillons, elles s’envolent et ne reviendront pas. Ce soir, au cinéma, une fraction de seconde épouse un siècle et s’évapore au bout des lèvres d’acteurs sans voix. La bande défile, les doigts courent, les pensées s’échappent enlacées à l’instant présent, éparses et enflammées. Esclaves des images qui les passionnent, les notes savent garder la foi d’une escapade prochaine. »

 

 

Vidéo accompagnement piano du Vagabond de Charlie Chaplin :

   
   
   
 

> Adam et Bérénice  fiction poétique et musicale

   
 

               

Adam et Bérénice  est un texte de fiction écrit par Pierre-Michel Sivadier pour cinq étudiants d'un conservatoire parisien. Cinq jeunes interprètes, musiciens, acteurs, danseurs, qui jouent ici avec leurs véritables prénoms. Le projet littéraire est de confronter ces jeunes artistes inscrits dans notre époque à une langue poétique et singulière.

 

Adam Benchénouf  Adam

Bérénice Gautier    Bérénice

Maxence Fontaine  Maxence

Mathias Lunghi       Hugues

Jérémie Schmit      Jérémie

Pierre-Michel Sivadier  texte

 

    

 

Extrait de Pour Adam et Bérénice par Jean-François Sivadier : Tout tremble dans le texte d’Adam et Bérénice. En passant du trivial au sublime, de l’immobilité à la danse, en manipulant le vocabulaire et la syntaxe comme des armes ou des caresses, en confondant la violence des sentiments et la poésie de leur expression, Adam, Bérénice, Maxence, Jérémie et Hugues, jouent.
Solidement plantés au sol, définitivement faillibles, ils tutoient Schubert et Léo Ferré, Rimbaud, Gainsbourg et Nathalie Sarraute, et rêvent d'absolu, d'apesanteur, de vertiges. Ils se tiennent comme des acteurs, dans l'effort de l'équilibre, mais à l'affût de tout ce qui pourrait les faire lâcher prise, s'envoler vers les sommets et devenir des Dieux. Ici, la fable n'est pas dans l'action mais dans l'appel d'air, le gouffre, le trou noir que convoque le corps de la langue. Une langue, à la fois impressionniste et précise, ouverte et incisive, qui obstinément appelle, suggère, effleure et insinue. Vingt-trois scènes comme autant de variations, d’esquisses, d’une sonate, d’un tableau, mille fois recommencés et qui ne seront jamais finis.
 

Adam et Bérénice a été créé à l’auditorium Francis Poulenc, en juin 2019, à Paris.

Le texte a paru aux éditions Stellamaris en novembre 2019.

 

Extrait :  - Et lorsque j’apprendrai que j’aurais pu dévoiler mes cartes
Que j’aurais pu d'un geste effacer le voile et paraître au grand jour
Que j’aurais dû sous la toile laisser percer quelques signes
Qu’il n’attendait que cela
Qu’il aurait peut être été troublé, mais qu’alors, il aurait suffit de ne pas trembler
Lorsque j’apprendrai que j’aurais pu m’exposer ainsi et qu'il n’aurait sans doute pas ri, sans doute pas fui, comme je risque de regretter de ne pas l’avoir fait !
Comme je risque de regretter !
  
 

 

Vidéo de présentation de Adam et Bérénice :

   
   
   
 

> Bévinda Mes Suds

   
 

       

Bévinda nous propose un voyage au coeur des Suds, au coeur de son Sud, une traversée musicale, géographique et intérieure d'un fado définitivement tourné vers les vastes océans. Un Fatum porté par les voiles d'un trois mâts lusophone toujours en quête de nouvelles aventures, orné de somptueuses harmonies tissées par un trio de cordes et le piano de Pierre-Michel Sivadier qui signe les arrangements et la direction musicale de cette épopée du Sud. Bévinda chante sa saudade , son blues maritime en langues latines, avec un répertoire de fados personnels et traditionnels, et des grands thèmes du sud tels que : "Mar azul" de Cesaria Evora, "Llueve" de Juan Carlos Caceres, "Le Sud" de Nino Ferrer.... Le Sud, "on aurait pu vivre plus d'un million d'années et toujours en été", le Sud, le soleil, mais aussi une vision terrestre du Paradis, dont la poésie vivante serait le grand gouvernail.

 

Bevinda chant
Mimi Sunnerstam violoncelle
Benoît Dunoyer De Segonzac contrebasse
Marco Thèves violon
Pierre-Michel Sivadier piano, chœurs, arrangements, direction musicale

 

 

 

 

Vidéo Bévinda extrait concert Mes Suds :

   
   
   
 

> Anne Peko Ma Cantate à Barbara

   
 

   

Subtile et flamboyante, de sa voix troublante et d’une sensualité raffinée, Anne Peko nous entraîne dans un magnifique voyage théâtral et musical au pays de la grande Dame brune, accompagnée par des musiciens complices, vibrants et passionnés. Un hommage d’une infinie délicatesse, personnel et lumineux où par des chemins buissonniers, la chanteuse se réapproprie les personnages sortis de la plume alerte de Barbara. Un piano, un violon et une valse pour tout décor… La magie opère!

Le spectacle a été joué pendant un an au Théâtre des Variétés, à Paris.

Anne Peko chant, mise-en-scène
Pierre-Michel Sivadier piano
Jérémie Hénan piano
Roger Pouly piano
Jean-Lou Descamp violon

Sylvain Rabourdin violon
 

 

Avis : « Anne Peko aborde magnifiquement l'univers de la Dame Brune et nous offre un très bel hommage musical à la mystérieuse Barbara. Elle est accompagnée en live par l'excellent Pierre Michel Sivadier au piano qui s'est octroyé le soin de jazzifier avec bonheur certaines chansons. »

« Pierre-Michel Sivadier, qui vient du jazz et du classique, a fait un très beau travail de réorchestration, qui participe à créer cet univers personnel et respectueux. D’où le titre de ce spectacle : c’est ma petite cantate à Barbara, composée autour d’une oeuvre qu’il faut faire vivre.»

La Provence : « En une orbe soutenue, la voix et le regard de la chanteuse soutiennent la tension créatrice des chansons de la Dame brune. Tantôt langoureux, émotif ou tremblant, le timbre frise, sur le fil. Les musiciens qui l’accompagnent, Pierre-Michel Sivadier et Sylvain Rabourdin sont vibrants et passionnés.

 

 

Pour tout contact, visitez le site de Anne Peko.

   
   

 

 

_______________

Spectacles saisons passées

> Groupe vocal

Des comédiens chanteurs interprètent les chansons de Pierre-Michel Sivadier. Cette rencontre naît du désir de partager une aventure musicale avec des acteurs, de les mettre en voix et en musique. Un piano, des voix et des individualités mises au premier plan. Un groupe solide formé depuis trois ans qui s'approprie un répertoire riche, mêlant polyphonie, parties chorales, parties solistes et chants a capella. La musique caressante, chaleureuse, touchante enveloppe le spectateur. Voir des extraits en concert

Avec Charlotte Clamens   Jeanne-Sarah Deledicq   Gaëlle Héraut   Emmanuelle Roussel   Philippe Cambon  Yoko Aikawa Verley  Pierre-Michel Sivadier

Le groupe vocal est en résidence au centre d'animation de la Ville de Paris, Place des Fêtes dans le 19e arrondissement.

Photos Fabrice Audouze

Haut de Page

> Détours en chantant

avec    Lucie Jolivet      Véronique Roire     Pierre-Michel Sivadier

Voyage musical a cappella du Moyen Age à Monteverdi, en passant par la Renaissance, les romances sépharades et les chansons traditionnelles.

Il s'agit explorer la musique vocale de différentes époques, soit en respectant scrupuleusement la partition d’origine, soit en proposant des adaptations destinées à notre trio: soprano, mezzo-soprano, baryton.

Des pièces de divers horizons musicaux se succèdent, dans la continuité ou le contraste : musique populaire ou savante, en français, italien, latin, espagnol, turc..., la mise en espace et l’interprétation sans partition créant l’unité du concert. Toutes les combinaisons vocales sont exploitées : voix seule, duo, trio, les voix chantent à l’unisson ou se répondent, profitant de l’acoustique du lieu, se déplaçant, s’éloignant les unes des autres, entourant les spectateurs de musique.
Le répertoire peut aussi capter l'attention des enfants et les interprètes s'adaptent à tout espace propice aux résonances du chant et de la musique.
C’est à un voyage musical et poétique que le trio vous convie.

Haut de Page

 

   

> A La Grâce De Toi

(Jane Birkin / Pierre-Michel Sivadier

 

 

> Si La Guerre Eclate 

avec Simon Goubert, Magik Malik, Stella Vander et Misko M'Ba

 

 

> Cinq Croches

avec Valentine Duteil