Pierre-Michel Sivadier

musicien, compositeur, auteur 

emusic4you@free.fr

 

 

Album RUE FRANCOEUR                  album D'amour fou d'amour                 autres albums

Commander l'album sur  le label Seventh Records  

Télécharger l'album sur une des plateformes suivantes:  Believe    iTunes   Emusic     Deezer

Revue d'avis
Blog and Play  Pierre-Michel Sivadier Rue Francoeur. Une chanson suffocante de sensibilité. Voix, (la sienne et parfois celle de Stella Vander), piano, violoncelle. Une poésie qui prend par la main et emmène, loin au large du sens commun. Une musique pure, classique, douce et forte comme l’embrun, respectueuse, chatoyante. Une voix trop profonde et intime pour tenir dans quelque canal radiophonique que se soit. Une expérience d’écoute qui nous rejette loin des chronologies mécaniques et des bornes du temps. Une chanson solidement enracinée dans le terreau de l’impérissable, regardant à distance les modes passer et éclater comme des bulles de savon. Paul Kristof
Alex Dutilh Rue Francoeur Insinuantes, les chansons de Pierre-Michel Sivadier… Du bout des lèvres elles bousculent, façon Chet Baker. Du bout des doigts elles sonnent juste, loin du superflu. Sous la douceur presque tactile des grains de voix, des émois insistants. Exactement ce que l'on aime des songwriters d'hier et de demain: qu'ils ne vous quittent plus.

Jérôme Reybaud LALALALA.ORG  Disque Pierre-Michel Sivadier Dans un autre monde, ou à une autre époque, "Lavandières" serait sur toutes les lèvres, enchantant la France entière par sa grâce mélodique, ses mots simples et mystérieux : "O saintes lavandières / Faites que tout se passe / Comme aux portes d'hier / Faites qu'elle m'embrasse / Et m'emporte à demain / Qu'à l'insu des misères / Me donne rendez-vous / Rue des Lavandières / Sainte Opportune..." Ici et maintenant, "Lavandières" s'écoute dans une solitude exaltée, entre joie et tristesse, le coeur soudain lavé et le corps apaisé. Combien de chansons comme celle-là, au bord des larmes et si proche de la prière ?  ("Lavandières" figure sur le nouvel album de Pierre-Michel Sivadier Rue Francoeur )

THE FRENCH TOUCH  Pierre-Michel Sivadier › Rue Francoeur 2009 - Chronique par Valentin

Ceux qui aiment la belle chanson à textes mais aussi les belles mélodies vont être ravis.
Très bon pianiste, Pierre-Michel Sivadier avait déjà publié un premier album il y a une dizaine d’année. Aujourd’hui il revient avec ce bijou de subtilité. "Rue francoeur" invite à l’évasion, au repos et aux images. Le piano de Pierre-Michel est si intelligemment joué, jamais trop fort, trop appuyé, juste comme il faut. Juste assez présent pour caresser les notes et accompagner cette voix juste qui pose les notes et dit les textes sans trop en faire.
Les compositions, assez classiques sont des plus belles et ne ressemblent à celles de personne. Qui aujourd’hui écrit de pareilles chansons ? Ces chansons sont des poèmes, des prières et des thèmes de cinéma à la fois. D’ailleurs la chanson "Follement doux", a servi en 2005 de bande originale au film des frères Larrieu "Peindre ou faire l’amour". Un morceau poignant écrit par Laurent Macé, arrangeur réputé que l’on retrouve ici en auteur…
Comme le sentiment d’un disque réalisé en famille ressort. Et pour cause, Pierre-Michel Sivadier joue en binôme avec la violoncelliste Valentine Duteil et invite à plusieurs reprises Stella Vander (Magma) qui envoûte de sa sublime voix haute perchée.
La patte du compositeur ne perd pas sa fougue tout au long de ce disque de quinze plages musicales dont vous ne regretterez assurément pas la découverte. Un vrai et bon compositeur de la trempe d’un Philippe Sarde ou d’un Francis Lai est là. Espérons qu’un plus grand nombre d’auditeurs puisse le découvrir car ils ne pourront rester indifférents -et indemnes- à l’écoute de ce disque.
Jane Birkin vient de publier "A la grace de toi" sur une musique de Sivadier.
N’est ce pas déjà une superbe reconnaissance ?
Ne passez pas la Rue Francoeur sans vous arrêter.

Christian Vander  Poésie entre deux mondes, portée par une brise légère au fil des tourments. Bruissement en quête de l’insensé. Une voix au cœur de l’insondable… l’amour qui vogue, qui s’échappe, qui s‘efface devant les poètes. 
Pierre-Michel, plus loin, ou plus près encore d’Ici, où d’ailleurs il ne fait que passer…
Saurez-vous l’entendre ?

Denis Desassis Maître Chronique Intemporel. Rien de plus facile que de passer à côté de Rue Francoeur, ce nouveau disque signé du pianiste chanteur compositeur Pierre-Michel Sivadier. Il suffit pour cela de ne lui prêter qu'une oreille distraite. Oui, prêter… Faites-lui donc plutôt ce beau et simple cadeau consistant à lui offrir votre écoute : viendra alors vers vous, sans rien attendre en retour, élégante, pudique et hors du temps, la belle musique de ses mots et de ses notes. A mille lieues des fabrications formatées de notre époque mercantile, magnifiées par le talent de Valentine Duteil (violoncelle) et de Stella Vander (chant), les chansons poétiques et éternelles de Pierre-Michel Sivadier s'insinuent en vous et vous habitent. Et l’on profitera de la sortie de ce beau disque pour (re)découvrir le premier opus de cet artiste, D’amour Fou d’Amour.

Fred Delforge Zicazic.com    Rue Francoeur  (Ex-tension Records – 2008) Durée 44’36 – 15 Titres

Rejoint à la scène par le guitariste Didier Guegdes, Pierre-Michel Sivadier prend toujours soin de laisser traîner dans ses chansons quelques discrètes pointes de jazz pour mieux les magnifier… Rendez-vous « Rue Francoeur »

La délicatesse de ses mélodies n’a pour réponse que la sensualité de ses textes qui se veulent paisibles, pesés, toujours soigneusement tempérés … Dans ce havre de paix accueillant, rien ne choque jamais et si l’uniformité est reine, jamais les chansons ne se laissent aller à être trop lisses, trop formatées, l’artiste s’attachant au contraire à ne jamais être monotone pour mieux interpeller non pas par la forme de ses morceaux mais plutôt par leur fond. Mélange de tendresse et d’émotion, les titres égrènent le temps au rythme de « Cinq croches » et si l’auditeur se laisse séduire par cet album « Follement doux », il n’en reste pas moins invité à cheminer de « Marins » en « Lavandières » pour à chaque fois finir de se mettre « Le cœur à l’envers » et succomber tantôt à une « Mélodie en Sol », tantôt à une « Valse en Fa mineur » … Un piano fluide, parfois presque volatile, un violoncelle à la fois très discret mais bel et bien présent, quelques véritables chansons pour mieux compléter de splendides instrumentaux, il n’en faut pas tellement plus pour que la « Rue Francoeur » se transforme en une artère luxueuse où règne la quiétude et la sérénité. On aime vraiment beaucoup cet ingénieux mélange de piano classique, de jazz et de chanson qui sort de l’ordinaire !

Olivier Gluzman, Les Visiteurs du Soir Rue Francoeur, magnifique CD de Pierre-Michel Sivadier ! Les voix sont belles, émouvantes, douces, les arrangements et la production sont parfaits. Je suis sous le charme.

Simone Tassimot  De l'émotion à fleur de peau. La ballade dans les rues parisiennes est chargée de cette nostalgie qui touche. Et les Marins, j'adore les Marins...La musique coule, fluide... j'aime.

 
Rue Francoeur
 
Pierre-Michel Sivadier, chant, piano
Valentine Duteil, violoncelle, chant
Stella Vander, chant
 
enregistré et mixé par Francis Linon
produit par Stella Vander et Francis Linon – label Ex-tension
 
compositions et arrangements : Pierre-Michel Sivadier
textes: Pierre-Michel Sivadier, Céline Caussimon, Laurent Macé, Catherine Dubois
photos : Marie-Emmanuelle Brétel, Fabrice Audouze
pochette : Gérald Nimal

1.  Rue Francoeur (Pierre-Michel Sivadier)
2.  Si tu t'aventures (Pierre-Michel Sivadier)
3.  Cinq croches  (Pierre-Michel Sivadier)
4.  Je t'aime et tu le sais (Pierre-Michel Sivadier)
5.  Follement doux (Laurent Macé - Pierre-Michel Sivadier)
6.  Je n'aurai de cesse (Pierre-Michel Sivadier)
7.  En sommeil (Céline Caussimon-Pierre-Michel Sivadier)
8.  Interlude 
(Pierre-Michel Sivadier)
9.  Marins (Pierre-Michel Sivadier)
10. Lavandières (Pierre-Michel Sivadier)
11. Le coeur à l'envers (Catherine Dubois - Pierre-Michel Sivadier)
12. Mélodie en Sol (Pierre-Michel Sivadier)
13. Le monde qui s'étire (Céline Caussimon-Pierre-Michel Sivadier)
14. Valse en Fa mineur (Pierre-Michel Sivadier)
15. Vingt 
(Pierre-Michel Sivadier)

" Mes chansons ne sont pas tristes. Ah, non! Elles s’agrippent obstinées, têtues. J’en écris souvent les mots, toujours la musique. Des motsnotes pastarak qui claquent et se déchaînent. Des histoires en friches, hors-d’oeuvre à volonté, qui résistent.
Oh oui, s’il te plaît! Des états d’âme et d’enfance, curieux, encore heureux!
Et, figure-toi, j’ai la chance d’avoir des musiciens avec qui jouer à la forêt qui m’attire, au verre à moitié plein. Et ils sont d'accord pour s’échapper du sens et courir au-dessus des vents. Ca fait quelque temps qu’on navigue ensemble et on ne s’est jamais trop ennuyé.
Ah, non!
Alors? Il faut des gens, des vous, des nous. Et l’on dirait qu'on s'aventure dans les rues en goûtant des impressions fortes. Qu'on oublie l'été passé sans toi, que le soleil est complice. On dirait qu'on te raconte une histoire...
Oh oui, s'il te plaît! "

P.M.S.

 
Album D'amour fou d'amour
L'album est disponible sur le site du label Seventh records.
Albums
Pierre-Michel Sivadier participe aux disques suivants en tant que pianiste, compositeur, chanteur, auteur ou arrangeur.

Pierre-Michel Sivadier

Rue Francoeur
D’amour fou d’amour
Magic Malik  Hwi Project
Awa Timbo Awa
Jane Birkin Enfants d'hiver
Live au Palace
Ismaël Lo Iso
Michel Hermon Thank you  Satan
Peter Oxley Up to Here
Céline Caussimon
Attendue
Folies Ordinaires
Je Marche au  bord
Le Moral des ménages
ChristianVander / Magma / Offering

 

John Coltrane, l'homme suprême
Another Day
Les voix de Magma
A tous les enfants
Affieh
Stella Vander
D’épreuves d’Amour
Le Coeur allant vers
Passage du Nord Ouest
A 3 Les Fous du Large
Jean-Paul Charles  Mandomania
Frédéric Leibovitz Marines, Seascapes
Paysages avec piano
Silent Movie